" Coup de Coeur "

“Baudinard”

De sa  plume Arielle éveille nos sens

La porte caméléon

 

Je suis close, muette, secrète.

Aux tons je me confonds

De vermillon je me vêts

En honneur aux roses pompon.

 

Oasis, Eden, révélation.

 

Je mue pour communiquer,

Pénétrer les senteurs,

M’imprégner et me pigmenter

De corolles en fleurs.

 

Parfum, douceur, lueurs.

 

Envers et contre toute chenille,

En vert, je me teinterai tantôt.

J’abuserai de chlorophylle,

J’irai sous la roche, trouver l’eau.

 

Racines, camouflage, rameaux.

 

Puis je me transformerai

En scène d’amour,  en myosotis

Et jamais vous ne m’oublierez

Car de velours j’ai paré vos iris.

 

Emotion, volupté, délices.


Clic sur la photo zoom x 2




10/06/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres